Quels sont les métiers de l’optique?

 
Le secteur de l’optique offre une multitude de professions et ce, bien que celle d’opticien soit généralement la plus connue du grand monde. Il y a ainsi une véritable « industrie » de l’optique et une professionnalisation de ce secteur. Les formations qui permettent d’accéder à ces métiers sont d’ailleurs nombreuses et variées. Retour sur les métiers de l’optique !

Les métiers de l’optique

L’optique désigne techniquement le domaine de la physique qui régit tout ce qui a trait à la lumière et donc, à la vision. Plus spécifiquement, le terme « optique » désigne couramment le secteur professionnel qui est en charge des métiers de la vision. Il s’agit principalement des professionnels de l’industrie optique. Ceci permet de les distinguer des professionnels de la santé oculaire tels que les ophtalmologues. Les professionnels de l’optique se situent en quelque sorte, en aval des médecins en charge de la santé des yeux. C’est en effet généralement sur les prescriptions d’un ophtalmologue que les patients s’orientent vers les professionnels de l’optique.
Les métiers de l’optique comprennent tout naturellement l’opticien-lunetier. Ce dernier a en charge d’apporter à sa clientèle un ensemble de prestations telles qu’un examen visuel, et bien sûr la confection de lunettes. D’autres métiers moins connus existent dans le secteur de l’optique : il s’agit notamment du technicien supérieur en photonique, du technicien supérieur en optique instrumentale, de l’opticien de précision, de l’ingénieur spécialisé en optique industrielle, ou encore du monteur en optique.

Les formations pour intégrer les professions de l’optique

Les métiers de l’optique se divisent généralement en deux branches : celle de l’industrie de l’optique proprement dite et celle de la recherche scientifique. L’industrie de l’optique inclut des professionnels tels que l’opticien-lunetier, tandis que la recherche dans le secteur de l’optique comprend des professionnels tels que l’ingénieur en optique industrielle.
L’ensemble de ces métiers sont accessibles à partir de différentes formations, dont le CAP ou un Master. Des instituts spécialisés tels que l’ISO dispensent des formations professionnalisantes dans les métiers de l’optique. Il est également possible d’intégrer une école d’ingénieurs, notamment pour être ingénieur en optique industrielle. Vous pouvez ainsi vous orienter soit vers un DUT en optique, ou passer un CAP en optique. Des BTS et licences professionnelles peuvent également être intéressants pour embrasser l’un des métiers de l’optique. Enfin, certaines universités proposent également un master en optique, qui se prépare en 5 ans.

L’exemple de la profession d’opticien-lunetier

Parmi les professions de l’optique, l’opticien-lunetier est sans doute l’exemple le plus connu. Ce professionnel opère plus précisément dans le cadre de la confection et de la commercialisation d’instruments d’optique, tels que lunettes. Mais ce professionnel fait en réalité bien plus que cela car il est habilité à procéder à un examen visuel du client, au préalable. Il peut également fournir à ce dernier des conseils divers, tels que le choix de la monture de lunettes, appropriée. Mais en tout état de cause, l’opticien-lunetier n’est pas à confondre avec l’ophtalmologue puisque le premier, à l’inverse du second, ne peut examiner l’œil du client sur un plan médical.

Le secteur des métiers de l’optique regroupe ainsi plusieurs professions dont certaines concernent la recherche appliquée (ingénieur en optique industrielle…) et d’autres, l’industrie de l’optique (confection, commercialisation de produits optiques…). Ce secteur est appelé à connaître une croissance continue dans les années à venir, étant donné l’augmentation constante du nombre de personnes souffrant de troubles visuels dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *