La formation en alternance quand on a 30 ans

Actuellement, bon nombre de trentenaire et plus reprennent le chemin de la formation en alternance pour avoir plus de diplômes. Désormais, reprendre ses études même si l’on travaille déjà n’est plus une anomalie, cela devient même une norme. Alterner étude et boulot, c’est dorénavant possible grâce notamment aux formations proposées par des organismes compétents en la matière.

La formation en alternance

Beaucoup peuvent se demander en quoi consiste une formation en alternance. Une formation en alternance consiste à combiner formation à l’Université et pratique en entreprise. Ainsi, on a le choix à la fois d’obtenir un diplôme tout en gardant un emploi qui permet de vivre. Dans le cas d’une formation en alternance, deux tuteurs suivent l’intéressé, l’un en entreprise et l’autre sur le lieu de formation.

La reprise d’étude, les motivations

La reprise d’étude en alternance peut être motivée par divers facteurs. En effet, un employé peut être tenté par la formation en alternance s’il veut progresser dans son métier. Ou encore si celui-ci rêve d’une promotion et de changer de métier au sein de l’entreprise. Ou tout simplement s’il souhaite intégrer une tout autre branche voire une autre entreprise. Ce type de formation peut par ailleurs être sollicité par le chef hiérarchique de l’intéressé s’il trouve ce dernier. C’est ainsi que l’on voit des salariés intégrer le banc de la fac ou de tout autre établissement de formation.

Les différentes formations à disposition

En général, ce sont les adultes qui sont concernées le plus par la reprise d’étude en alternance. Plusieurs types de formations s’offrent à eux du CAP petite enfance au DEES Marketing en passant par les mastères spécialisés en développement durable ou en communication. Plusieurs sont les diplômes disponibles en alternance et les employés choisiront les cursus adaptés à leurs besoins : perfectionnement, reconversion, mise à niveau, etc.

Cours du soir

Dans certains cas, les formations en alternance se déroulent durant les heures non travaillées ou pendant la soirée. Cette situation évite que les heures de formation piétinent les heures de cours sous peine de porter atteinte à la productivité des employés dans l’entreprise. C’est ainsi que certains établissements proposent des cours entièrement en soirée à partir de 18 heures. Cela peut aussi être bénéfique pour les participants puisqu’ils sont en mesure de concentrer sur leur travail pendant la journée. Ces formations débouchent bien évidemment sur des diplômes reconnus et habilités par les autorités de l’enseignement supérieur et de la formation.

La formation professionnelle, un droit

La formation professionnelle en alternance représente un droit tout au long de la carrière d’un employé. Ce droit a pour vocation de permettre aux salariés d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de se perfectionner et même de changer de métier sans grande difficulté. Reprendre ainsi l’étude pour un salarié est tout à fait dans son droit. L’employeur peut par ailleurs financer en partie ou en totalité la formation en alternance. De même, un organisme privé peut prendre en charge les frais de la formation.

La formation en alternance devient une nécessité, car les salariés évoluent dans un environnement constamment évolutif. Il n’est donc plus honteux pour les salariés de reprendre l’étude, et ce à n’importe quel âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *