La validation des acquis d'expérience

VAE : Qu’est ce que la validation des acquis de l’expérience ?

La Validation des Acquis d’Expérience : fonctionnement et avantages

Dans une société où les parcours scolaires et les cursus universitaires sont fluctuants, il est parfois difficile d’évaluer avec objectivité nos compétences. Afin de pallier ces difficultés, la VAE offre un cadre permettant de faire reconnaître des connaissances, des compétences et des aptitudes professionnelles ou extra professionnelles.

Cet outil mis en place en 2002 est inscrit dans le code du travail et dans le code de l’éducation. C’est un acte officiel qui permet la reconnaissance de compétences acquises par l’expérience au même titre que celles acquises par un diplôme.
Pour autant, cette conversion en titre n’est en rien automatique. Afin de bénéficier de la VAE, il faut suivre une procédure au terme de laquelle le diplôme ou la qualification visée par le candidat sera ou non reconnue.

Les publics concernés ?

Pour les personnes qui ont débuté très tôt une expérience professionnelle et qui veulent s’engager dans une reconversion ou gravir des échelons dans leur domaine d’expertise, la VAE offre une véritable opportunité.
Cette solution est ouverte à tous les publics sans condition d’âge, de niveau ou de statut.
Les personnels salariés aussi bien que les non salariés peuvent s’inscrire dans une démarche de reconnaissance de leurs compétences. Les personnels de la fonction publique d’état ou territoriale aussi bien que les demandeurs d’emploi sont en capacité d’exercer ce droit. La VAE s’adresse également aux personnes bénévoles ayant exercé au sein d’une association et qui veulent faire valider leur expérience acquise au sein de cet organisme. Cependant, la VAE ne valide pas les formations initiales ou encore les stages et les périodes de formation effectuées dans le milieu professionnel visant à l’obtention d’un diplôme ou d’un titre.
Pour que l’expérience soit reconnue, il faut avoir exercé pendant au moins une année en continu.

Comment procéder ?

Tout d’abord, étant donné que le principe de la VAE repose sur la validation de preuves tangibles apportées par le candidat pour justifier son expérience, ce parcours peut durer de 8 à 12 mois. Il faut prendre en compte la lenteur administrative pour la présentation des dossiers.
Pour mener à terme la démarche de la VAE, il faut accomplir deux étapes.
En premier lieu, il s’agit de constituer un dossier dans lequel un compte rendu écrit met en exergue toutes les compétences que vous désirez faire valider.
Des preuves rassemblées et étayant vos expériences sont jointes à ce dossier. Enfin, au cours un entretien oral, le candidat présente son dossier à un jury mixte composé de professionnels qui statue sur la recevabilité du candidat pour le certificat, le diplôme ou le titre visé par le candidat.
Il est conseillé de nourrir cette présentation d’anecdotes prouvant la véracité des expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *