Le guide du Wireframe pour débutant

Si vous concevez des sites Web (Desktop et mobile) ou des applications, vous utilisez probablement un outil de modélisation avant le codage pour vous aider à visualiser le rendu final. Dans ce guide seront abordés les principaux outils de modélisation (wireframing, prototypage et simulation) et la manière de réaliser des tests utilisateur grâce à eux.

Cette infographie compare 31 outils de wireframing, prototypage et simulation pour vous aider dans votre processus de décision. Découvrez les performances de ces produits en termes de collaboration, interactivité, design, intégration et bien plus encore.

 

Wireframe, prototype et simulateur : quelles différences ?

Il n’est pas toujours évident de différencier les outils de modélisation.

Le wireframe regroupe les structures à basse fidélité permettant de concevoir des fonctionnalités sans se soucier de la forme. C’est en général une simple première étape.

Le prototype est une interface haute fidélité offrant un design avancé et quelques interactions de base. Il est généralement associé à des maquettes dynamiques et se concentre sur le comportement et les fonctionnalités poussées.

Le simulateur permet, comme son nom l’indique, de réaliser des simulations et tests de sites avec une interface hautement interactive. Il n’est généralement pas associé à des fonctionnalités de design.

Cette distinction entre les outils de modélisation tend toutefois à s’estomper, les dernières versions des outils prototypes incluant des niveaux de simulation avancés.

Grille tarifaire

Les 31 outils comparés ont des tarifs très variables.

 

Deux solutions s’offrent à l’utilisateur : un système d’abonnement mensuel / annuel ou l’achat de licence. Dans le premier cas, les prix démarrent à 2,5 $ par mois (InPreso) ; Photoshare propose le tarif le plus élevé avec un abonnement à 29 $ par mois.

Seuls trois outils sont complètement gratuits : The Pencil project, MockupBuilder et Lumzy. Certaines licences coûtent plus de 500 $.

Et le mobile dans tout ça ?

Toutes ces solutions ne sont pas optimisées pour le mobile. Vous retrouverez ci-dessous la liste des outils disposant de capacités de conception et d’une bibliothèque de widgets pour la création d’applications mobiles.

 

 

Fonctionnalités

Dernier point, sans doute le plus important : les fonctions offertes par ces outils, celles qui justifient la location ou l’achat d’une licence parfois onéreuse. Dans l’infographie ci-dessous, les programmes sont listés à gauche. Les colonnes désignent, de gauche à droite :

  • la génération d’urls publiques
  • la présence d’un chat (messagerie instantanée) d’équipe
  • le suivi de l’avancement et les mises à jour
  • le retour d’expérience de l’utilisateur direct / du client
  • le mode de présentation

 

 

Besoin de plus d’informations ? N’hésitez pas à consulter ce dossier dédié au maquettage d’interface.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *